Un réseau local « désincarné », ON N’EN VEUT PAS !

mercredi 17 mai 2017
popularité : 33%

Monsieur Revel,

Au mépris des ateliers de grille qui s’avèrent n’être que de la poudre aux yeux, des auditeurs qui demandent toujours plus de LOCAL, des sondages qui montrent bien que les décrochages nationaux sont les moins porteurs de résultat, vous voulez imposer sur l’un des créneaux les plus écouté de chaque locale (8h45 à 9h30), un jeu animé par Jean-Luc Reichmann, « une incarnation pour le réseau », pour l’audience, l’image, la notoriété !

La direction n’arrête pas de nous dire qu’elle n’a pas de moyens. Combien sera payé ce transfuge « vu à la télé » ?

Comment pouvez-vous imaginer une seconde pouvoir argumenter cette décision arbitraire, sans fondement, et provocatrice ?

Celles et ceux qui se donnent à fond sur « les Experts », un créneau qui a fait ses preuves, apprécieront. Un vrai rendez-vous de service public, remplacé par un jeu ! Mais nous avons déjà des jeux très bien faits par des professionnels compétents et proches de leurs auditeurs !

Après les échecs successifs de la tranche nationale (depuis Patrick Sabatier jusqu’à Daniela Lumbroso) que les auditeurs ont massivement rejetée pour cause de perte du local, vous voulez recommencer ? C’est à croire que les leçons du passé ne servent à rien.

Vous avez aussi décidé d’imposer un programme national de 14h à 16h. Celles et ceux qui se sont battus pour conserver un programme local en début d’après-midi, et qui en sont remerciés par leurs auditeurs, apprécieront également. Ce sont donc 2h45 d’antenne en moins chaque jour sur les locales de Radio France !

Enfin, vous voulez la réorganisation de l’info en matinales avec l’obligation de réaliser localement tous les journaux de 7h, 7h30, 8h en mode « globcal », mais sans moyens supplémentaires.

Pourquoi avoir organisé des ateliers de grille pour plancher sur les matinales et les programmes du matin sans inclure toutes ces données ? Des idées ont émergé de ces ateliers car les personnels ont toujours été imaginatifs pour leur antenne, pour peu qu’on les laisse « s’incarner » dans leurs stations. Vous nous démontrez aujourd’hui le peu de considération que vous avez pour eux et pour les auditeurs.

Ce que vous proposez pour demain, sur 18 heures de programmes accompagnés par jour, ce sont 8h45 de programmes nationaux contre 9h15 pour le local …

Monsieur Revel, l’ADN de France Bleu, c’est le LOCAL ! Nous vous l’avons rappelé à votre arrivée mais vous ne voulez pas l’entendre. Le message que vous faites passer de votre vision du dialogue social et des programmes est malheureusement très clair. Mais entendez donc le message tout aussi clair de celles et ceux qui font France Bleu, au quotidien, depuis des années. Les personnels n’en peuvent plus d’être traités de la sorte. Ils vont vous le démontrer ce jeudi 18 mai.


Documents joints

La lettre ouverte
La lettre ouverte

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois